Logo - Astrologie - Astro-International
Ignorer les liens de navigation
Plan du Site    >
LogicielsDévelopper Logiciels
AstrologieDévelopper Astrologie
NumérologieDévelopper Numérologie
TarotsDévelopper Tarots
BiorythmesDévelopper Biorythmes
GéomancieDévelopper Géomancie
RadiesthésieDévelopper Radiesthésie
DiversDévelopper Divers
Géomancie

Géomancie - Définition et Histoire

Quoi de mieux pour parler de Géomancie qu'un Astrologue y ayant goûté.

Nous reproduisons ici une partie de l'article de TERESTCHENKO proposé dans les Cahiers Astrologiques :

La Géomancie, science très ancienne, a de grandes affinités avec l'Astrologie, judiciaire ou onomantique, ainsi qu'avec la Science des Nombres.

Rappelons, pour ceux des lecteurs qui ne connaissent la Géomancie que de loin, la façon de procéder et les éléments essentiels de cette science.

On pose une question précise et on y réfléchit. Ensuite, s'étant isolé pour mieux concentrer sa pensée, on trace une série de traits. Il faut 16 lignes de tirets(soit 4 groupes de 4 tirets, ne dépassant pas en nombre 22 par ligne. Puis, par des traits horizontaux, on relie les tirets, deux par deux, afin de déterminer si le nombre de tirets de chacune des lignes est pair ou impair.

Ces 16 lignes permettent de constituer 4 figures géomantiques, 4 lignes définissant une figure. Si une ligne est pair, on place 2 points pour la figure, si elle est impair, on ne marque qu'un seul point.


Ici un exemple de 4 Lignes afin d'obtenir une première figure

Tirets Nb Tirets Pair ou Impair Figure Géomantique
|||||||||| 10 Pair        O     O
|||||||||||||| 14 Pair        O     O
|||||||||  9 Impair            O
||||||||||| 11 Impair            O

Cette premiere figure géomantique correspond à la figure nommée Fortuna Major

                                                    

Il y a, en Géomancie, 16 figures, c'est-à-dire toutes les combinaisons possibles de pair et impair, placés par groupes de 4 pour une figure.

Il y a également un tableau, divisé en cases, dans lesquelles on place les figures: 12 cases, appelées « Maisons », 2 cases appelées « Témoins » et une nommée « Juge », qui résume la réponse cherchée à la question posée. En tout 15 cases.

Les 4 figures, déterminées par les 16 lignes de tirets, sont placées dans les 4 premières cases, les autres figures, pour les 11 cases restant, sont dérivées des 4 premières, par sommation successive des points.

Chaque figure, ayant un nom propre (Populus, Via, Fortune Majeure, etc...) représente un symbole et possède des « correspondances » précises. Chaque case a sa signification. On interprète le tableau formé par les 15 cases et les 15 figures s'y trouvant respectivement, d'après des règles bien définies.

En étudiant la Géomancie, dès le premier abord, on remarque l'influence que l'Astrologie a exercé dans la constitution même de cette science divinatoire, influence qui se manifeste surtout dans la méthode d'interprétation du tableau géomantique. On la dénote éga­lement dans certains éléments essentiels, notamment en retrouvant parmi les 15 cases géomantiques les 12 Maisons astrologiques. Les 16 figures géomantiques, que l'on place dans les cases, ont une analogie frappante avec les Planètes, dont se sert l'Astrologie, surtout en ce qui concerne leurs « correspondances ».

Mais il y a une différence des plus importantes entre un Thème géomantiqne et un Thème astrologique qu'il faut souligner en premier lieu. Elle réside dans le fait que le Thème astrologique est basé sur des données précises, découlant d'un événement certain: le moment de la naissance d'un individu et de la position des astres à ce moment précis, tandis que le Thème géomantique dérive du nombre de points tracés, d'après la seule inspiration. Si l'intuition en l'inspiration ne joue, en Astrologie judiciaire, qu'un rôle secondaire, quoique indéniable, dans l'interprétation, elle constitue, par contre, la base même de la Géomancie.

On remarque la principale influence de l'Astrologie sur la Géomancie dans le fait que les 12 Maisons géomantiques sont de vraies Maisons astrologiques, ayant conservé la même signification et correspondances. La similitude est renforcée du fait que ces Maisons ont une certaine analogie avec les signes du Zodiaque, car elles sont, à l'instar de ces derniers, partagées aussi en angulaires, cadentes et succédantes, qu'elles sont masculines ou féminines, qu'elles correspondent aux éléments ‑ Feu, Terre, Air, Eau ‑, aux états élémentaires ‑ Chaud, Froid, Sec, Humide ‑ qu'elles sont considérées comme Fertiles, Stériles ou Doubles.

Par contre, dans le tableau géomantique, ces 12 Maisons ne sont pas disposées en cercle, comme dans l'Astrologie, mais placées 8 sur la première ligne, les 4 autres sur une deuxième ligne, au dessous de la première. Il est à remarquer qu'elles se succèdent de droite à gauche, comme les lettres dans l'écriture hébraïque. Il y a aussi les cases des 2 « Témoins » et celle du « Juge » qui n'existent pas en Astrologie et qui occupent, dans le tableau géomantique, les deux lignes inférieures.

Une nouvelle similitude avec l'Astrologie apparaît au cours de l'interprétation, car on prend en considération, en Géomancie, les aspects que forment entre elles les diverses figures placées dans les 12 cases ou Maisons, mis à part les 2 Témoins et le Juge, avec lesquels aucun « aspect » n'est formé.

Si les premières cases ont une signification et des correspondances analogues à celles des signes du Zodiaque, toutefois, les Maisons ne sont pas mobiles par rapport à ces cases. Ainsi, la Maison I occupera toujours la case 1, ayant une analogie avec le Bélier, la Mai­son II, occupant la deuxième case, s'apparentant au Taureau.

Il est à noter que les diverses cases ou Maisons géomantiques ont des correspondances avec des types morphologiques, avec les divers organes du corps, ainsi qu'avec les caractères psychologiques, identiques à celles attribuées par l'Astrologie aux signes du Zodiaque.